5e SESSION : Cartographie de flux

La séance aura lieu le vendredi 6 mars de 14h à 16h à l’Université Paris VII, Bâtiment Olympe de Gouges, salle 204.

Elle sera animée par Françoise Bahoken (IFSTTAR-SPLOTT et UMR Géographie-Cités) et Paul Chapron (UMR Géographie-Cités).

La séance part du constat de l’impossibilité d’une représentation cartographique directe et exhaustive de manière lisible, sur un fond de carte, de l’information disponible dans une matrice de flux dense (en raison de l’effet spaghetti). Pour y pallier, il convient de sélectionner ou de filtrer l’information de flux à cartographier.

 

La séance propose différents critères de sélection visuelle et analytique de l’information de flux à représenter. Trois grandes familles seront présentées : la première concerne les critères qui agissent au niveau global de la matrice, lorsque l’on souhaite cartographier, par exemple, les flux supérieurs à une seule valeur, empirique ou statistique ; la seconde famille concerne les critères qui agissent localement, sur les lieux d’origine et/ou de destination, comme dans le cas de la méthode de sélection des seuls flux majeurs, principaux, dominants….. Ces critères peuvent être combinés, et être intrinsèques à la matrice ou bien être le résultat d’un traitement réalisé sur une autre matrice. La troisième famille concerne donc le cas de la sélection des flux par rapport à un critère appliqué sur une matrice externe, en considérant par exemple l’espace des flux qui mobilise entre autres une matrice de distance parcoure.

La séance sera composée de trois sections :

  • Préparation des trois principaux types de matrices de flux (asymétriques, symétriques, antisymétriques)* ; et éventuellement d’une matrice de distances ou de proximités ;
  • Procédés de cartographie des liens et des flux, en fonction du type de matrice de flux ;
  • Choix d’un (ou de plusieurs) critère (s) de sélection des flux à cartographier ;

Les packages à installer et leurs dépendances respectives éventuelles sont les suivants :

igraph | tnet | ggplot2 |reshape2 | rgdal | sp | spdep | gdata
classInt | maptools | RColorBrewer | proj4 |

Les données d’exemple sont :

– les migrations interrégionales de l’ex-Tchécoslovaquie (1965-1990), déjà manipulées lors de la SEANCE n°3 ; elles sont téléchargeables ici : données_seance_5

– les mobilités professionnelles intercommunales en Isère (2010), issues du Recensement de la population de l’INSEE (fichier de détail MOBPRO), associées à l’extrait du fond de carte GEOFLA de l’IGN(c), pour les communes de l’Isère.

Le téléchargement complet du code sera proposé à l’issue de la séance selon deux approches (matricielle et réticulaire) sous la forme d’un Markdown.

 

_____________

* cette partie de la séance est globalement similaire à la SEANCE n°3.

4e SESSION : Analyse de données spatio-temporelles

La séance aura lieu le vendredi 6 février de 14h à 16h à Paris 7, site Olympe de Gouges. salle 204 et sera animée par Hélène Mathian (UMR 5600 Environnement, Ville et Société, ENS Lyon), assistée de Marion Le Texier (Institut Universitaire Européen de Florence).

PlanDAccesOlympeDeGouges

Le thème est l’analyse des données spatio-temporelles :

« Etudier des phénomènes inscrits dans le temps et dans l’espace. Intégrant une réflexion sur les données à mobiliser et les indicateurs à constituer, il s’agira d’exploiter les potentialités des méthodes d’analyses des données et des modèles d’analyse spatiale pour évaluer l’évolution  des entités spatiales ou des organisations spatiales. L’environnement R permettra de le faire dans le cadre d’une démarche exploratoire intégrant représentations graphiques et cartographiques. »

Les packages à installer sont sp, rgdal, reshape2, ggplot2, aspace, ade4, FactoClass, grid, maptools, et RColorBrewer (avec leurs dépendances respectives éventuelles).

Les données sont disponibles ici. Une partie d’entre elles renseigne sur la construction de bâtiments d’une hauteur de plus de 50 mètres à Londres (sources : Emporis, ANR Skyline, M. Appert, EVS & Lyon 2). L’autre partie rend compte de l’évolution des caractéristiques démographiques des communes de la petite couronne parisienne (source : Insee, IGN-Geofla).

Télécharger le Code

D’autres packages pourront être demandés dans le cadre d’un exercice « bonus » visant à réaliser des représentations animées et interactives dans l’espace-temps des données. Il s’agit des librairies suivantes : rgl, GeoXp, plot3D, mapdata, mapproj, OpenStreetMap, animation, ggmap. Une version récente de Java est aussi recommandée.

FIT : un outil pour calculer des indicateurs d’accessibilité et de potentiel

Dans le cadre d’un projet ESPON, l’UMS RIATE a récemment mis en place un outil en ligne pour calculer des indicateurs d’accessibilité et de potentiel à l’échelle européenne. Cet outil, baptisé FIT (Functional Indicators Tool) :

  • produit des cartes et des graphiques,
  • permet de comparer l’accessibilité des NUTS (niveau NUTS2 et NUTS3) à plusieurs dates,
  • permet de comparer l’accessibilité des NUTS avec plusieurs moyens de transport,
  • dispose d’une option de calcul des indicateurs avec et sans effet de frontière,
  • permet de télécharger les cartes, les graphiques et les données.

Cet outil (FIT – Functional Indicators Tool) est accessible sur ce site dédié.

Tous les calculs ont été réalisés avec R, toutes les cartes également.

3e SESSION : Analyse de flux et modèles gravitaires

La séance a eu lieu le vendredi 12 décembre de 14h à 16h à Paris 7, site Olympe de Gouges. salle 127 et sera animée par Claude Grasland (UMR Géographie-Cités, Université Paris 7) et Laurent Beauguitte (UMR IDEES).

Au programme :

  • manipulations de matrices origine – destination ;
  • cartographie du volume et du solde des flux entre lieux ;
  • modèles gravitaires et cartographie des résidus.

Les packages à installer sont rCarto, reshape2, maptools et RColorBrewer (avec leurs dépendances respectives éventuelles).

Les données sont disponibles ici même : il s’agit des flux domicile travail français (niveau départemental) et des migrations entre régions tchécoslovaques. Le .zip contient pour les deux exemples un fond de carte au format .shp et un jeu de données au format .csv. Le Markdown correspondant à la session de formation est disponible en téléchargement ici (format .html et .Rmd).

Les données proviennent des sources suivantes : Tchécoslovaquie  : extrait du fonds de carte généralisé GREAT de l’UMS RIATE (http://www.ums-riate.fr/Webriate/?page_id=153) et annuaires démographiques de Tchécoslovaquie  (http://grasland.script.univ-paris-diderot.fr/ANSPAM2/applications.html#Application_4.1_ ) ; France : fond de carte tiré du Cours de Biostatistique sous R de l’Université Lyon 1 (http://pbil.univ-lyon1.fr/R/) et fichier détail des DADS, 2007 (http://www.insee.fr/fr/themes/detail.asp?ref_id=fd-dads2007) agrégé au niveau départemental par C. Grasland.

2e SESSION – Régression multiniveaux

Titre : Régression multiniveaux

Intervenants : Clémentine Cottineau, Zoé Boularan

Résumé :

La séance porte sur la régression multiniveaux avec des exemples d’application sur des données statistiques sur les revenus et deux niveaux d’agrégation : communes françaises appartenant à des aires urbaines.

Prérequis :

Connaissances de base sur la régression multiple uni-niveau.

Matériel et software nécessaire :

  • un ordinateur portable
  • une version récente de R (et optionnelle de RStudio)
  • les packages lme4, reshape2, sp, rgdal, maptools, RColorBrewer, classInt, ggplot2, scales, mapproj

Informations pratiques :

Vendredi 7 novembre de 14 à 16h

Université Paris Diderot – Paris 7

Bâtiment Olympe de Gouges – Salle 127

PlanDAccesOlympeDeGouges

Sortie du livre « R et espace »

Prem_couv_Respace_500x681Le livre R et espace vient de sortir chez l’éditeur Framabook !

Ce livre est publié chez Framabook, maison d’édition du réseau Framasoft dédié à la promotion de la culture libre. Il peut être acheté en format papier sur le site de l’éditeur, mais on y trouve également le fichier pdf, les jeux de données et les sources LaTeX utilisées pour le produire. Les bénéfices sont reversés à OpenStreetMap France.

« Ce manuel a pour ambition d’offrir un support technique à des étudiants, enseignants-chercheurs, ingénieurs de toutes disciplines qui partagent notre intérêt pour l’utilisation des méthodes d’analyse de l’information géographique et souhaiteraient pouvoir développer leurs travaux à l’aide du logiciel libre R. Il est accompagné de jeux de données et peut être utilisé comme support pédagogique.

Plus spécifiquement, ce manuel propose une prise en main dédiée à des personnes s’initiant simultanément au traitement de données géographiques et à la programmation avec R. L’éclairage est celui de l’analyse spatiale, à savoir des méthodes mises en œuvre pour l’étude des organisations dans l’espace. »